Esperanto · English · Deutsch · Français · Nederlands · Informilaro · Ligiloj · Plan/o

Français

Senlime
Babel
Esperanto
Nouveaux cours
Scolaweb
F.H.S. Orlando
Ecole Tibor Sekelj
Homaranisme
Sophrologie
Nos cours
Tourisme
Cinéma

Internacia ttt-lernejo "ScolaWeb"

 

NOTRE HISTOIRE

Cette école s'inscrit dans la lignée de l'école (privée) de "la Grande Ourse" à La-Chaux-de-Fonds (Suisse), de l'école virtuelle d'Oralndo et de l'école virtuelle "Tibor Sekelj" (Italie, projet "Interkulturo"), institutions dont vous trouverez les traces ailleurs sur ce site.

En Belgique, la scolarité obligatoire s'arrêtait jadis à l'âge de 12 ans et les élèves qui avaient réussi leurs études primaires recevaient un diplôme aujourd'hui appelé "certificat d'études de base". Celui-ci prouvait que l'élève sortant avait les compétences nécessaires pour se tirer d'affaire en toutes circonstance, soit à l'époque : lire et écrire (cours de français), calculer et résoudre de simples problèmes de vie (cours de mathématiques).

L'eau a coulé sous les ponts et, de nos jours, la scolarité s'achève à 16 ans dans presque tous les pays de l'Europe... Les quatre années supplémentaires se passent dans des établissements appelés, en Belgique, lycées. J'ai dirigé l'un d'entre eux (celui de Plombières) jusqu'à sa fermeture, pour cause d'économies budgétaires...

L'enseignement secondaire belge comporte 3 cycles de deux ans (le troisième n'étant organisé que dans les "athénées", ce qui explique partiellement la disparition progressive des lycées, qui ne pouvaient organiser que les deux premiers cycles). L'école virtuelle ScolaWeb se situe au niveau du premier de ces cycles et a pour ambition de développer chez ses élèves (jeunes adolescents encore scolarisés ou adultes) le sentiment d'appartenance à une grande communauté terrestre.

 

NOTRE IDEE

Pour vivre en citoyen responsable dans cette grande communauté supranationale, les compétences nécessaires ont bien changé. Lire, écrire, calculer n'est sans doute plus aussi nécessaire qu'autrefois : nos ordinateurs et calculatrices peuvent s'en charger pour nous (les logiciels de reconnaissance de la voix et des caractères auront bientôt atteint une relative quasi-perfection). On ne peut malheureusement pas en dire autant des logiciels de traduction (ou d'interprétation). L'étude des langues semble, actuellement, une priorité. Mais quelle langue (ou quelles langues; hélàs: le choix est impossible) ?

Nous proposons une solution alternative logique, facile et éprouvée: que chacun fasse un pas vers l'autre, quelle que soit sa langue, et apprenne avec lui une langue commune: la langue internationale "espéranto", déjà parlée depuis plus de 100 ans et actuellement utilisée par près de 20 millions de personnes, éparpillées dans pratiquement tous les pays du monde !

L'espéranto a, pour cette raison, une valeur culturelle extraordinaire: pratiquer l'espéranto, c'est avoir accès aux richesses culturelles de tous les pays, par des contacts directs et sans interprètes avec leurs habitants. Provisoirement, notre site ne proposera que des cours d'espéranto (et des leçons complémentaires d'arithmétique facilitant l'utilisation du jeu "Le compte est bon" en espéranto).

Très prochainement, nous y ajouterons des "activités de mathématiques (et sciences)", ainsi que des "pistes de réflexion sur l'actualité et les autres cultures".

Les cours d'espéranto et de mathématiques constitueront la base indispensable pour obtenir le certificat qui sanctionnera la fin des études dans la ScolaWeb.

Chargés de l'éducation d'adolescents d'aujourd'hui, nous nous garderions cependant bien de limiter leur formation à ces deux matières. Nous croyons que les rites initiatiques manquent dans nos sociétés actuelles, pour les adolescents en particulier qui, du coup, inventent les leurs (en s'imposant mutuellement toutes sortes de "jeux" violents et dangereux). Après Zamenhof et avec de "nouveaux philosophes" comme Marc de Smedt, nous estimons devoir donner à nos jeunes (et moins jeunes), qui vivent dans un monde multiracial (qui a déjà envahi l'école), une culture religieuse oecuménique, qui n'aurait rien à voir avec un quelconque catéchisme, telle que le 'Homaranisme". D'autrepart, nous devons leur apprendre des bases de relaxation et de respiration, facilement adaptables de techniques orientales telles que le yoga, qui nous permettent de nous détacher du tohu-bohu mental qui nous habite et de retrouver la clarté de conscience : nous optons ici pour la sophrologie.

J.-M. Jacques


 


Nuna: Hejma-Français-Scolaweb

Iama: Nouveaux cours Posta: Tourisme

Suba: F.H.S. Orlando Ecole Tibor Sekelj Homaranisme Sophrologie Nos cours